Soirée Erythréenne du vendredi 27 janvier à Rueyres

Rendez-vous donné à 18h30 à Echallens. Thérèse et son époux, Alain et Magali, les bénévoles de l’AAsoireeerythreeME, sont les taxis d’un soir pour les 10 réfugiés. Tout le monde est à l’heure, l’un d’eux, Yohannes, prend même sa guitare. On file à Rueyres. Florence et Murielle, deux autres bénévoles, sont déjà sur place, à la salle de Rueyres, avec une quarantaine d’ĥabitants de la région, de tous les âges.

La soirée fait partie du programme des conférences de Bercher et environs, de la saison 2016-2017. Cela débute par un apéritif avec des alcools érythréens, dont l’un d’eux ressemble à du pastis et est très fort ! Les migrants ont pu discuter un peu avec les Erythréens organisateurs, et même leurs enfants, nés ici, qui parlent bien tigrinya, l’une des langues du pays.

Ensuite, nous en apprenons plus sur ce pays, méconnu pour beaucoup, grâce à un exposé : les 9 ethnies, les religions principales, le système scolaire, un peu de géographie, en laissant les tristes histoires politiques de côté. Yohannes, a débuté les festivités en jouant et chantant un morceau de musique. La soirée est égayée par des danses traditionnelles : deux superbes danseuses, souriantes, dans des tenues magnifiques. Une tenue correspondant à une ethnie différente pour chaque danse ! Après plusieurs danses, quelques spectateurs/trices ont osé rejoindre la piste de danse !

Le repas érythréen était sous forme de buffet. Nous avons découvert différents plats à base de viande (agneau, poulet), différentes sauces de légumes, le tout servi sur une sorte de galette. C’était délicieux ! Et pour finir un café typique : très fort et épicé au gingembre !

Finalement, il y avait une atmosphère très chaleureuse. Les réfugiés étaient contents de cette soirée : c’était la fête, et puis, ça change de la routine de tous les jours. Les bénévoles ont aussi apprécié ce moment de détente et de convivialité.

Retour à Echallens vers 23h00 !