Repas afghan dimanche 29 janvier 2017

L’AAME proposait un repas préparé par trois migrants afghans à l’attention de 25 personnes en tout : pour le groupe « sports », il s’agissait de tester les possibilités de cuisiner pour un petit nombre, compte tenu des difficultés d’organisation des migrants, de la langue et de la disponibilité des locaux, prêtés gracieusement par la Paroisse protestante d’Echallens.

capture-decran-2017-02-02-a-18-01-59

Après deux rencontres préparatoires, nous nous sommes retrouvés le samedi après-midi avec trois volontaires pour les achats, mais un détour par Lausanne a été nécessaire pour trouver le riz adapté, dans un magasin turc!

capture-decran-2017-02-02-a-18-01-38

Dimanche matin, à 9 h 30, notre équipe était complète: nos trois spécialistes entrainés par un cuisinier-chef ont préparé le Kabuli Palaw pour 25 personnes: trois heures plus tard, 24 personnes, dont 18 migrants, se régalaient d’un plat de riz, carottes, oignons, viande de bœuf assaisonné de coriandre, cumin, cardamome et cannelle.

capture-decran-2017-02-02-a-18-02-05

La joie de cuisiner son plat national traditionnel était bien perceptible, tant pour les afghans que pour les autres nationalités. Tous les convives exprimaient une évidente satisfaction qui s’est manifestée par des danses spontanées.

capture-decran-2017-02-02-a-18-02-19

Après le dessert et quelques jeux, le soleil rayonnant a entraîné nos invités à jouer les lézards à Ouchy.

Le partage avait quelque chose de magique, tant par la générosité des participants que par les échanges chaleureux. Cette expérience est à reprendre, deux migrants tunisiens se proposant pour préparer un Couscous.

La conception et l’organisation ont des aspects très aléatoires pour nous, petits suisses, mais les bonnes surprises ont chassé toutes nos craintes!